Histoire : innovation et technologie

Les débuts

La société a été créée en 1949 à Courbevoie, à l’ouest de Paris, dans le but de fabriquer des équipements électriques tels que des prises de courant, interrupteurs, fusibles, etc… en porcelaine, réalisée à partir d’un mélange à base de kaolin, cuit dans un four à gaz de 1300 ° c.

Très rapidement, l’utilisation de la porcelaine a été dépassée par un nouveau matériau isolant pour les applications électro-techniques: la stéatite (nom chimique du talc). Les qualités de résistance et d’isolation de cette céramique isolante ont permis un succès rapide et ont conduit à une augmentation de la demande.

Développement

Pour se différencier de la concurrence, la société a fait évoluer la production de composants en céramique semi-finis, vers des produits complètement finis: électrodes métalliques entièrement assemblées, incorporant le composant céramique. Plus exactement, l’entreprise se spécialise dans la production de produits finis du type de bougie d’allumage, appelée encore une «électrode», destinée au marché des fabricants de chaudières et fours, à la fois industriels et domestiques. Durant cette période la société a donc ciblé les grands comptes OEM en France et à l’étranger.

Toujours à la recherche d’une amélioration de ses produits, la société a ensuite fait une avancée majeure, grâce à la mise au point d’un processus permettant de produire des céramiques en alumine, (également utilisée pour les bougies d’allumage dans l’industrie automobile), présentant des propriétés assurant une qualité et une performance supérieures.

La société a donc réalisé des investissements importants, permettant principalement de produire des petites bougies pour les poêles à gaz et chauffe-eau mural. Pour faire face à cette croissance, la société a créé un atelier en 1970 dans un nouveau site du du sud de l’agglomération parisienne, appelée Coudray-Montceaux

Par la suite, sous la pression des pays à faible coût de production, tels que la Chine, Sapco a décidé de se développer sur une niche particulière: les électrodes pour les chaudières à condensation, dont la fabrication requiert une plus grande technicité (étanchéité parfaite), permettant à la société de valoriser son savoir faire en proposant un produit plus technique.

C’est à cette époque que la technologie 3 dents a été mise au point et brevetée. Elle permet de fixer mécaniquement l’électrode dans la céramique (sans collage ni cimentage, ni fusion) et de garantir une parfaite étanchéité

Enfin, dans le souci de couvrir tous le besoins des clients directement liés à l’électrode, et de répondre à des problèmes tels que l’effet Corona, SAPCO a également développé une très large gamme de capuchons spéciaux et de câbles permettant de relier l’électrode au transformateur.

SAPCO est donc actuellement en mesure de couvrir tous les besoins de ses clients en matière de système d’allumage pour tout type de brûleur (chaudières domestiques, industrielles, fours, enceintes… etc)